_edited.jpg

Yang Sheng Food

Saveur Douce



Dietetique Chinoise - saveur douce




En Diététique Chinoise, un aliment ne se définit pas selon sa composition nutritionnelle (calorie, minéraux, vitamines,…) mais selon sa nature, sa saveur, son action (organe cible), et son énergie.


Si vous souhaitez plus d'informations générales sur la Diététique Chinoise cliquez ici 😃




🌿 Nous allons vous présenter la saveur Douce (Gan) 🌿


C’est la saveur la plus répandue et consommée. Elle représente 80% des aliments.


La saveur d’un aliment est en relation avec les 5 organes (Foie, Cœur, Rate, Poumon, Rein) et les 5 éléments (Bois, Feu, Terre, Métal, Eau).


Chaque saveur tonifie l’organe à condition de consommer l’aliment sans excès.

L’excès d’une saveur nuit à l’organe cible.


La surconsommation d’aliments doux retentit sur le Rate. Ainsi l’excès de doux engendre principalement du surpoids, des troubles digestifs à type de diarrhée, des douleurs articulaires, des rhinites/sinusites et de la fatigue chronique


Ainsi le doux est lié à la Rate/Estomac. C’est le point de départ de notre énergie « acquise ».

Le doux correspond à l’élément Terre et à la saison dite 5ème saison ou inter-saison.

Sa couleur est le jaune et c'est une saveur Yang (c’est la saveur fortifiante par excellence)


A noter que le besoin excessif d’une saveur est le 1er signe d’un déséquilibre. Ainsi « les becs trop sucrés » doivent faire attention à leur Rate 😉.

Un plat est équilibré quand au moins 3 couleurs sont associées.



↪️ La saveur douce a pour rôle :

  • De tonifier votre énergie (Qi) et la production de sang (Xue) : idéale en cas de fatigue

  • D’humidifier. Utile en cas de sècheresse oculaire ou cutanée et en cas de constipation

  • De nourrir « les chairs » : parfait en cas de douleur /faiblesse tendino-musculaire

  • De « relâcher » les spasmes/ la pression. Par exemple en cas de douleur localisée, de stress

  • D’harmoniser les fonctions digestives

  • D’éliminer les toxines



↪️ Les aliments de saveur amère sont essentiellement :

  • Les légumes : carotte, champignon de Paris, fenouil, patate douce, pleurote, potiron, concombre, courgette, cornichon, aubergine, artichaut, chou-fleur, brocolis, chou de Bruxelles, betterave, haricot vert

  • Les légumineuses/céréales : pois cassé, petit-pois, pois-chiche, fève, lentilles, blé, maïs, millet, riz, sarrasin, pomme de terre, haricot mungo, haricot azukis, Igname

  • Les viandes : agneau, bœuf, caille, canard, oie, porc, poulet, lapin

  • Les poissons, en particulier les poissons d’eau douce : brochet, truite, carpe, perche, gardon

  • Les fruits, ils sont majoritairement acides, avec toute de même une saveur douce. L’association des saveurs acide-doux, génère des liquides ; cela permet d’apaiser la soif et s’hydrater. Les principaux fruits avec une saveur douce sont la banane, baie de goji, jujube, noix de coco, figue, châtaigne, datte, coing, grenade, goyave

  • Les oléagineux : amande, cacahuète, sésame noir, pignons de pin, noix

  • Les épices : cannelle, badiane, muscade, réglisse, safran

  • Autres : œuf, lait de vache/brebis/chèvre, tofu, huile et corps gras

Et bien sûr le sucre, le miel, le chocolat (selon la teneur de cacao), l’alcool



Cette saveur se prend de préférence au déjeuner et au goûter, peu le matin et à éviter le soir.

Le doux se consomme toute l’année en quantité modérée. Cependant, cela reste une saveur à privilégier sans excès en hiver et au printemps.

Posts récents

Voir tout