top of page
Dietetique Chinoise - Saison Hiver

La Diététique en Hiver

L’Hiver se déroule du   7 novembre 2022 au 15 janvier 2023 (Eau - Rein)  selon la médecine traditionnelle chinoise.

 

Proverbe chinois : « Ce n'est qu'en hiver que l'on voit que pins et cyprès sont toujours verts » ​

Au cours de l'Hiver, l’énergie Yin croit tandis que l’énergie Yang décroit au fur à mesure.

Les jours (la luminosité) se raccourcissent, et les nuits (l’obscurité) deviennent plus longues.  La nature hiberne, et nous aussi nous devons respecter cet état d’être. C’est le moment du repli sur soi et la préservation des énergies. 

L’énergie se concentre/s’enracine dans la terre en hiver pour renaitre plus forte au printemps.

L’Hiver selon la théorie des 5 éléments correspond à l’élément de l'Eau et à son organe (Zang) le Rein et son entraille (Fu) la Vessie. Le rein stocke le Jing (l’énergie ancestrale/vitale), c’est la racine de la vie. 

La couleur de l’hiver est le noir, l’émotion est la peur, l’odeur est fermentée et la saveur est salée.

 

En Hiver, les objectifs de la diététique chinoise sont :

  • Préserver et de Protéger le Rein : il est responsable de notre Jing. Le rein est souvent symbolisé par un chaudron, qui apporte la chaleur et l’énergie nécessaire au bon déroulement physiologique de l’être humain

  • Tonifier le Yang du Rein, c'est à dire d’apporter de la « chaleur », indispensable en période hivernale.

  • Nourrir et d’enrichir le Yin du Rein 

  • Tonifier le couple Rate/Estomac, source de l’énergie (QI) et du sang (Xue).

Il existe une interaction indissociable : le Rein soutient la Rate et vis versa.

 

 

Le Rein est la racine de la vie. C’est l’organe Eau. Il gouverne le cycle de reproduction, la naissance et le développement statu-pondéral. Il est la base du Yin et du Yang. Il produit le sang et renforce les défenses immunitaires (Wei Qi). Il se manifeste au niveau des cheveux et s’ouvre aux oreilles. Le rein contrôle le Feu du MING MEN (source d’énergie, porte de la vie) ; le feu céleste/feu ministre, le feu de l’organisme.

En cas de dysfonctionnement du Rein, il est observé des douleurs au niveau de la colonne vertébral, des genoux, il y a aussi des troubles de la mémoire, des défenses immunitaires entravées, des fatigues physiques et mentales (peurs, manque de confiance en soi, état dépressif) et des troubles sexuels (une libido en baisse).

La 1ère règle diététique est de manger des aliments de saveur de la saison (salée) et de couleur noire  mais sans excès sinon cela risque d’épuiser le rein. L’excès chronique du sel durcit les vaisseaux (danger hypertension artérielle) et nuit au cœur.

Le salé (saveur Yin) nourrit le Foie, le Cœur, le Rein et l’interne du corps (intériorisation de l’énergie). Cette saveur est laxative (agit contre la constipation) et favorise la miction. Elle entraine un mouvement descendant.

Ainsi en hiver, un peu de poisson, de fruits de mers ou de viande de canard sans sel ajouté harmoniseront l’énergie du Rein, en particulier s’ils sont consommés le soir (des aliments peu caloriques). Nous éviterons de resaler les plats ou d’utiliser à outrance la sauce soja et de consommer des aliments industriels toujours très salés.

Nous privilégions en particulier les aliments de saveur piquantes et douces (saveur Yang) et de nature neutre, tiède ou chaude pour favoriser le yang. Mais il faut aussi ne pas oublier de nourrir et d’enrichir le Yin (par exemple les algues)

La saveur piquante (saveur Yang) s’utilise avec modération. Elle a une action d’extériorisation et dispersante. Elle permet de contrebalancer les saveurs amères, salées et acides. L’excès de piquant peut entrainer un épuisement général, en particulier chez les sujets fragiles.

La saveur douce (saveur Yang) est préconisée pour protéger et tonifier la Rate/Estomac

Les saveurs amères et acides (Yin) sont à consommer aussi avec modération. Elles favorisent comme la saveur salée un mouvent descendant et l’intériorisation de l’énergie. Trop de saveur amère évacue la chaleur et peut entrainer de la sècheresse. 

Le noir est la couleur de l’hiver, laissez-vous vous guider par les aliments de couleurs noires (avec modération), tels que le haricot noir, les lentilles, champignon noir, sésame noir, algues, sauce soja, riz sauvage ou riz noir, pruneau, réglisse…et surtout les légumes et fruits de saison.

 

En Hiver, le bouillon est la cuisson traditionnelle qui équilibre l’Eau et le Feu. Il tonifie et reconstitue les liquides organiques. Les autres méthodes de cuisson à privilégier sont longues dites « réchauffantes » telles que les plats en sauce, à l’étouffée, mijotés, au four, à la vapeur ou en papillote pour renforcer l’effet réchauffant au fur à mesure qu’on avance dans la saison. De plus avec ce type de cuisson longue et douce, les aliments sont digestes et n’épuisent pas la Rate.

A vos fourneaux, sortez vos recettes, de daubes, de cassoulets, de pot-au-feu, de blanquettes… 😋

Les aliments crus et froids sont à éviter, tels que les salades, les sandwichs sur le pouce...

 

Autres conseils :  Bien s’hydrater, même en hiver !

En effet, boire de l’eau est vital ! La médecine chinoise considère que le manque d’hydratation affecte lourdement les Reins et peut causer de nombreux problèmes au niveau de l’appareil urinaire, des articulations, des cheveux ou encore de la libido.

Assurez-vous de boire suffisamment d’eau (au moins entre 1 et 1,5 litre par jour), ou optez pour des boissons chaudes comme les tisanes, infusions aux fruits ou encore le thé (en journée) afin de réchauffer le corps tout en l'hydratant ! 

Retrouvez les remèdes et les recettes en lien avec l'Hiver 👩‍🍳👨‍🍳

Dietetique Chinoise - Hiver
bottom of page